Questions fréquentes

Se procurer le système Solinnov

Pour doter votre habitation du système Solinnov, il y a lieu de faire appel à un électricien professionnel ou à une société spécialisée dans les aménagements de logements. En fonction de votre logement et de vos besoins, un déploiement du système vous sera proposé. Toutefois la mise en place se faisant progressivement, il vaut mieux manifester votre intérêt par mail à l’adresse contact@solinnov.fr, ou utiliser le formulaire au bas de cette page, pour que nous vous renseignions en fonction de votre localisation.

Vous pouvez envoyer un mail à l’adresse contact@solinnov.fr, ou utiliser le formulaire au bas de cette page, pour exprimer votre intérêt. La mise en place du système se fait progressivement via des partenaires. En fonction de votre profil, de votre localisation et de vos besoins nous vous répondrons de manière spécifique.

Installer le système Solinnov

L’installation du système est réalisée par un électricien qualifié ou par une société spécialisée dans les aménagements de logements.

Oui, Solinnov propose deux versions selon la nature du logement.

La version aut’Home™ permet d’équiper les logements occupés anciens ou non. Cette version adaptable à la configuration du logement est axée vers l’aide à l’autonomie. Elle présente un intérêt dans plusieurs domaines allant du confort à l’assistance, en passant par l’économie, la sécurité, la prévention, le lien social.

Dans les logements anciens, l’installation du système se fait en trois temps :

1 – Identification des besoins.

2 – Étude technique pour planification et devis avec pré-visite si nécessaire.

3 – Installation et mise en service.

Le système est relié à l’installation électrique, bien que sans difficulté technique, son installation nécessite les compétences et le savoir-faire d’un électricien.

Le système Solinnov, dans ses deux versions, aut’Home™ pour les logements occupés et myHub™ pour les logements neufs ou rénovés, est un système global et évolutif. La base du système, reliée au tableau électrique, est toujours nécessaire. Il est possible de traiter uniquement un volet comme la sécurité, il est néanmoins conseillé de prévoir des attentes, pour qu’en fonction de l’évolution des besoins et des situations, des capteurs puissent être ajoutés rapidement et sans travaux afin d’élargir les fonctions comme l’économie, l’assistance, la prévention, le lien social.

Non, le système Solinnov n’est pas en concurrence avec les solutions proposées notamment pour l’aménagement des accès, l’adaptation de la salle d’eau et de la cuisine, il est complémentaire car il donne une dimension d’acteur au logement en le faisant participer à la vie quotidienne de l’habitant.

Le système Solinnov élève un logement au rang de Maison Bienveillante™ qui facilite le quotidien, éloigne les dangers et rapproche les aidants. Il est apprenant et évolutif. Il permet une perception globale de la situation du logement lui‑même et de ses occupants qu’il analyse en temps réel pour filtrer, agir et réagir selon les situations et les besoins.

Par exemple les lumières sont éteintes automatiquement en cas d’absence prolongée, pour réduire les dépenses, mais sont au contraire allumées pour rassurer la personne restée au sol suite à une chute.

Une caractéristique essentielle du système Solinnov est de connecter les objets existants et non d’installer de nouveaux objets connectés. Par exemple, pour gérer l’éclairage, au lieu d’installer des ampoules connectées, Solinnov connecte les systèmes d’éclairage existants, de même pour les détecteurs de fumée.

Une seconde grande caractéristique est de relier les capteurs et équipements par des fils électriques ou informatiques standard. Cet effort à l’installation engendre à l’usage, des gains importants : fonctionnement fiable et pérenne, maintenance simplifiée, alimentation électrique sûre, absence d’émission d’ondes électromagnétiques.

Une troisième caractéristique importante est que le système Solinnov déployé ne se substitue pas à l’installation électrique classique car il est installé en parallèle de celle‑ci qui reste fonctionnelle et indépendante. La seule différence pour les commandes électriques est l’utilisation de boutons poussoirs au lieu d’interrupteurs.

Il n’y a pas de formation spécifique pour les électriciens professionnels mais une information détaillée relative aux équipements et capteurs, à leurs emplacements, aux câblages, aux branchements et à la mise en fonction.

Le plombier intervient pour mettre en place les compteurs d’eau et éventuellement de gaz et pour placer les vannes (eau, gaz, chauffage).

Non, le système est préprogrammé. Il s’auto-adapte et ses mises à jour s’effectuent automatiquement. Néanmoins, il reste personnalisable par le résident via une application pour smartphone/tablette Androïd ou Apple (IOS).

Un kit de mise en service spécifique permet sa réalisation de façon simple et rapide par l’installateur.

Les choix de Solinnov rendent le SAV simple et peu sollicité. Solinnov garantit ses matériels 2 années, si un remplacement est nécessaire il est rapide, sans contrainte technique particulière.

Le choix d’éviter le « wireless » est étayé et s’inscrit dans la durée (fonctionnement fiable et pérenne, maintenance simplifiée, alimentation électrique sûre, absence d’émission d’ondes électromagnétiques).

Toutefois dans certains cas notamment lorsque la fonction ou la place d’un capteur n’a pas été préalablement déterminée, l’utilisation de « sans fil » est possible grâce à une « passerelle » permettant l’intégration d’un système étranger au système Solinnov.

Un immeuble collectif peut bénéficier du système Solinnov mis au service des parties communes et proposer des logements qui deviennent réellement évolutifs au cours du parcours résidentiel.

Il est souhaitable que l’architecte ait connaissance du système et prévoit son implantation. La mise en place se fait au moment de la construction lorsque les deux corps de métier concernés interviennent : l’électricien pour l’ensemble de l’installation et le plombier pour les compteurs et les vannes d’eau, de gaz et de chauffage.

Utiliser le système Solinnov

Aucune connaissance technique n’est requise. Si la personne utilisatrice veut ou peut se servir d’un smartphone ou d’une tablette, elle pourra diversifier les utilisations et prendre la main sur un certain nombre d’éléments. Si elle ne veut ou ne peut se servir d’un smartphone ou d’une tablette, le système fonctionnera de manière autonome, en détectant le besoin d’aide et d’assistance, en gérant les situations critiques, en sécurisant, en alertant et maintenant le lien avec la famille et les aidants proches ou professionnels.

Le système Solinnov comprend la situation et adapte ses réponses aux besoins : par exemple, les lumières sont éteintes automatiquement en cas d’absence prolongée pour réduire les charges, mais au contraire allumées pour rassurer la personne restée au sol suite à une chute. Ou encore, en cas de détection d’une situation à risque, comme une perte de conscience, le logement est sécurisé en éteignant les plaques de cuisson, coupant l’eau et augmentant le chauffage en fonction des situations.

Par plusieurs moyens ayant pour but de contrôler et de rationaliser les dépenses tout en optimisant le confort. L’utilisateur est toujours maître des décisions soit par des actions volontaires, soit par des actions automatiques qu’il a préalablement définies.

Information et suivi

La totalité des dépenses, en eau et en énergies, est regroupée sur un même cadran et transcrite en euros, à la disposition de l’utilisateur. Le détail des dépenses est accessible pour savoir ce qui en génère le plus avec la précision du où et quand. À partir de ces informations une action volontaire de l’habitant peut être réalisée.

Actions automatiques

Des lumières restées allumées ou une plaque de cuisson continuant à chauffer, alors que la personne sort de son logement, vont lui être signalées pour qu’elle les éteigne à distance s’il s’agit d’un oubli.

Des lumières restées allumées, alors que personne n’est présent dans l’espace éclairé, pourront être éteintes après un certain délai préalablement déterminé.

En fonction de la luminosité ambiante, notamment provenant de l’extérieur, des éclairages peuvent être éteints automatiquement.

Le chauffage peut être géré pièce par pièce, selon les choix initiaux de l’utilisateur ou par apprentissage par le système, en fonction des plages d’occupation, de l’inertie de la pièce, de la température extérieure. Un exemple, si la douche est prise régulièrement dans une même tranche horaire, le chauffage démarre pour arriver au bon moment à la température souhaitée, puis s’arrête en fonction du temps d’occupation de la salle de bains et de l’environnement. Le confort est optimisé tout en contrôlant les dépenses.

Pendant que les fenêtres sont ouvertes pour aérer, le chauffage peut être coupé dans la pièce concernée.

La rationalisation de l’utilisation des heures creuses est possible de manière automatique.

La mise en route d’appareils électriques (lave-linge, lave-vaisselle) peut être réglée pour utiliser systématiquement la tranche horaire où l’énergie est moins chère.

Le chauffe-eau est réglé pour fonctionner automatiquement dès le passage en heures creuses. Certaines conditions d’utilisation de l’eau chaude (bain, douches…) avant la fin de cette tranche horaire engendre une seconde chauffe importante. Le système après apprentissage peut décaler automatiquement la période de chauffe pour réduire significativement la dépense d’énergie et engendrer des économies.

Des habitudes, comme transformer la salle de bain en hammam avant de se doucher, sont consommatrices d’eau et d’énergies de manière exorbitante. Il est possible d’éviter des dérives automatiquement, selon des critères définis initialement par l’utilisateur. Il est également possible de prévenir, par signal lumineux, la personne sous la douche qu’elle atteint les limites de consommations ou d’activer des actions préalablement fixées.

Non, ce n’est pas s’équiper d’objets connectés, c’est disposer d’un système qui fonctionne avec les équipements et objets existants qui sont rendus connectables.

Par exemple, pour gérer l’éclairage, au lieu d’installer des ampoules connectées, Solinnov connecte les ensembles d’éclairage habituellement installés. Cet éclairage peut être allumé ou éteint automatiquement selon les circonstances. Les détecteurs de fumée simples du commerce peuvent être reliés au système Solinnov, ce qui permet l’envoi du signal d’alarme à un intervenant extérieur qui peut alors participer à la sécurité. Lorsqu’un risque de dégât des eaux est décelé, l’eau est coupée et l’alarme est donnée sans intervention d’aucun objet connecté.

Une fois le système Solinnov mis en place, l’installation classique reste fonctionnelle et indépendante. En particulier, les commandes des éclairages et des équipements restent utilisables de façon ordinaire. L’interface apporte un plus en donnant la possibilité d’actionner les commandes que l’on soit à l’intérieur du logement ou éloigné.

Ce bénéfice tient au fait que le système Solinnov se déploie en parallèle de l’installation classique et ne restreint aucune possibilité d’usage. L’action d’allumer une lumière à partir de l’interface Solinnov (smartphone ou tablette) et celle d’allumer cette même lumière directement via la commande à l’entrée de la pièce, correspondent exactement au même geste, celui du doigt appuyant sur le bouton poussoir. Dans les deux cas, le courant et l’information prennent exactement le même chemin.

Le système Solinnov peut fonctionner sans internet mais il ne pourra transmettre ni message, ni demande d’aide. Il ne pourra y avoir le lien vers l’extérieur et le bénéfice sera nettement moindre. Nous préconisons de disposer d’internet afin que le système puisse jouer pleinement son rôle et que l’utilisateur profite des évolutions du système (mises à jour automatiques).

Le système global fonctionne sans caméra, c’est l’état du logement, de ses équipements et leur utilisation en même temps que l’occupation par une ou plusieurs personnes qui vont renseigner sur une situation inhabituelle et à risque.

Toutefois pour les personnes souhaitant renforcer la sécurité, l’intégration d’une caméra, notamment pour le contrôle des entrées, est prévue voire conseillée particulièrement pour les personnes vulnérables.

La protection de la vie privée est essentielle, le circuit de données est fermé et sécurisé, adapté et élaboré selon votre libre choix. Vous êtes destinataire de toute information ou alerte et vous décidez de transmettre des informations et/ou alerte selon les circonstances à des proches ou à des tiers (personne et/ou service). Si vous ne répondez pas lors de la détection d’une situation à risque, l’alerte sera donnée à la ou aux personnes choisies par vous.

Les états et mesures que fournissent les capteurs au système central constituent un flux de données. Les données d’apprentissage sont organisées localement et y demeurent. Seules certaines statistiques, rendues anonymes, sont transmises au support technique à des fins de maintenance préventive et/ou d’optimisation.

Le système Solinnov répond au « Privacy by default and Privacy by design ready » devançant la directive Européenne sur la protection des données personnelles qui entrera en vigueur le 24 mai 2018. Cela signifie que le système, par sa conception et sa construction, assure la protection des données personnelles en incluant entre autres, par défaut, le maximum de sécurités disponibles, sans aucune démarche ni contrainte pour l’utilisateur.

Le système Solinnov aide les aidants proches et peut aider les aidants professionnels à être au plus près de leurs clients et à rationaliser leurs interventions grâce à un lien actif qui peut s’établir.

C’est un système de veille sans intrusion dans la vie privée, qui protège sans isoler, qui assiste sans s’imposer, qui tranquillise et sécurise à la fois l’aidé et l’aidant.

Les systèmes proposés ciblent en général une seule fonction, essentiellement la sécurité, avec appel spécifique vers une plate-forme de téléassistance.

Le système Solinnov est beaucoup plus large, il permet d’agir et d’interagir dans les domaines suivants : confort, économies, sécurité, prévention, assistance, lien social.

Le système Solinnov permet d’émettre un appel ou une alarme, sans avoir à porter d’émetteur ni devoir appuyer sur un bouton. L’alerte est transmise même dans les situations des plus difficiles où une personne, bien que consciente, est immobilisée, ou encore lorsqu’une personne seule a perdu conscience. Le choix d’une téléassitance en continu, couplée au système Solinnov, renforcera la protection de la personne dans ce type de circonstances.

Bien qu’aucune connaissance technique ne soit requise de la part de l’utilisateur, il est utile et souhaitable que l’installateur présente le système et en montre un fonctionnement complet via un smartphone ou une tablette. Il doit laisser une notice détaillée à son client. Il n’a pas à revenir pour une programmation ou des réglages.

Écrire un message